Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le 21 Fév 2020, 15:48



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Massage
MessagePosté: 27 Avr 2012, 12:26 
Mendiant bossu
Hors ligne

Inscription: 13 Avr 2012, 11:02
Messages: 4
Avant d'être condamnés par l'église, les massages faisaient partie des soins depuis l'antiquité et pouvaient être prescrits par les médecins. Bien entendu, ceux pratiqués dans les étuves et autres établissements de bains apportaient plus une connotation de plaisir que de soin. ;)
Etant moi même masseur, je cherche des documents décrivant les types de massage pratiqués. Le peu que j'ai trouvé décrit plutôt un style asiatique, à faire craquer les articulations et étirer vigoureusement les muscles. :?
Merci d'avance pour vos lumières
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Massage
MessagePosté: 27 Avr 2012, 12:45 
King of Kings
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 15 Déc 2010, 17:00
Messages: 593
tu as trouvé des choses, pour l'europe du moyen age ? :shock:
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Massage
MessagePosté: 27 Avr 2012, 16:49 
King of Metal
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2010, 16:11
Messages: 473
Il faudrait lire des ouvrages sur la médecine et les bains publics au Moyen Age, je ne vois que ces deux pistes là pour trouver des sources. Mais effectivement, je n'ai jamais rien croisé côté "papouilles" dans les considérations médiévales sur le bien-être, la santé, l'hygiène etc... Alimentation, pierres, astres, prières et rituels divers, oui, mais massage? Si tu trouves quelque chose fais-nous signe, ce sera nouveau pour moi.

A la limite, on peut supposer une friction quelconque dans la mesure où on a des remèdes qui sont des baumes à appliquer sur la peau; mais de mémoire, c'est plutôt du traitement très local, pas de quoi se faire délicieusement tripoter toute la colonne vertébrale. Le seul "massage corps intégral" qui me vienne à l'esprit est un exemple littéraire, donc rien de réaliste: c'est Yvain quand il est fou; sa guérison passe par un baume magique dont on lui enduit tout le corps, (le terme est "oindre" de mémoire; c'est chez Chrétien de Troyes). Il n'est nullement question de gestes particuliers en revanche.

Et pour une interdiction par l'Eglise, tu as un/des textes, des dates?

_________________
Regina Quondam Reginaque Futura.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Massage
MessagePosté: 27 Avr 2012, 16:56 
Mendiant bossu
Hors ligne

Inscription: 13 Avr 2012, 11:02
Messages: 4
et ben non justement ! Les seules indications sont des commentaires mais pas de texte.
Hippocrate, Galien et Celse, dont les enseignements sont suivis au MA posent des bases médicales en faveur de frictions avec ou non des "produits". A partir du XIè des codex décrivent les recettes d'antidotaires à étaler ou à utiliser en massage (mais quels massages ?).
Dans son Canon de la Médecine, Avicenne propose des massages thérapeutiques. (voir le Centre Français de Documentation et de Recherches sur les Massages). Sont-ils suivis en Europe ? Je suppose que oui.
Les rebouteux ont toujours utilisé des plantes en pâte graisseuse (ça laisse le choix pour la forme). Les massages détente sont attestés dans les étuves, à sec ou avec des huiles ( :o ).
D'autre part la médecine médiévale se base sur le principe des quatre humeur et de l'influence des éléments extérieurs, des saisons ... comme la médecine chinoise dont elle n'est pas trop éloignée à ce moment. Or la médecine chinoise utilise le massage comme thérapie.
Quand on mélange le tout et qu'on secoue très fort, je suis tenté de penser que des massages assez sophistiqués étaient employés pour le bien-être.
Mais voilà, je n'ai pas de doc ! Si quelqu'un a une piste ...
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Massage
MessagePosté: 27 Avr 2012, 17:00 
Mendiant bossu
Hors ligne

Inscription: 13 Avr 2012, 11:02
Messages: 4
j'ai répondu en même temps que toi, donc c'est un peu décalé.

Je vais chercher dans les voies que tu donnes.
Concernant les interdits de l'église, je pense qu'il devrait y avoir plus de textes. Je cherche ...
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Massage
MessagePosté: 28 Avr 2012, 07:20 
King of Metal
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2010, 16:11
Messages: 473
remarque: si je parlais des étuves/bains publics, ce n'est pas particulièrement parce que ça peut ressembler à l'ancêtre du hammam d'aujourd'hui. C'est parce que là, pour le coup, il doit y avoir pas mal de sources sur leur fermeture progressive vers la fin du moyen âge (et surtout définitivement à la Renaissance, même si c'est à nuancer selon les pays). On leur reprochait deux choses: véhiculer les maladies contagieuses, particulièrement virulentes dans les milieux urbains; et favoriser la promiscuité/être des lieux de perdition, vu qu'apparemment les étuvières n'étaient pas farouches. Du coup, je me dis qu'il y aurait peut-être des remarques sur les vils attouchements qu'elles prodiguaient à leurs clients, et que ça peut être révélateur d'une attitude progressivement réfractaire aux massages? Avec un peu de pot...

Mais il n'est pas impossible non plus qu'il n'y ait aucune trace d'interdit ou de frilosité morale vis-à-vis des massages au moyen-âge parce que ça ne dérangeait personne; je me méfie d'une manière générale de tous les "ça a été interdit au moyen-âge" sans plus de date ni de précision; neuf fois sur dix, ça date d'époques bien ultérieures et bien plus puritaines que notre pauvre moyen-âge.

_________________
Regina Quondam Reginaque Futura.
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron